• Baba Tishina

     

    Baba Tishina

     

    L'automne envahit peu à peu la Forêt. Les arbres perdent leur feuillage et le vent mugit entre les branches. Son souffle frais apporte la pluie et le murmure des habitants de ce lieu. Au loin, un tintement cristallin se répercute jusqu'à vos oreilles. Un son anodin dont vous n'aurez même pas conscience.

    Baba Tishina

    Mais prenez garde, vous serez bien le seul en cette Forêt à ne pas craindre ce grelot, car c'est là l'outil de Baba Tishina que vous entendez. Celui-là même que décrivent certains contes slaves oubliés par les hommes depuis des siècles. Nous avons retenu le nom de sa sœur Baba Yaga, son penchant pour la chair d'enfants cuite à point et son obsession pour les maisons faites de friandises, mais qui se souvient encore de Baba Tishina.

    Les êtres du Petit Peuple et les animaux, eux, ne l'ont pas oubliée, la vieille dame Silence et son instrument magique. Entendre son tintement plonge irrémédiablement toute créature dans un profond sommeil pouvant durer plusieurs mois. Elle commence sa longue marche dès les premiers signes de l'arrivée de l'automne et ne l'achève qu'à l'équinoxe de printemps, un pas après l'autre, faisant tinter régulièrement son grelot, sans relâche.

     

    Baba Tishina

     

    Certains animaux la sentent arriver plusieurs semaines à l'avance, ils se préparent alors aussi vite que possible à cette longue plongée au royaume de Morphée, car sans un abris et quelques réserves de nourriture pour affronter l'hiver, il n'y aurait pas de réveil pour eux.

    Les membres du Petit Peuple n'échappent pas à la règle, certains se préparent un nid douillet pour traverser la saison froide, alors que d'autres se bouchent les oreilles avec diverses cires pour ne pas entendre le tintement lors de son passage. Cependant, il arrive parfois qu'un être imprudent se fasse surprendre par le grelot et s'endorme au milieu de la Forêt. Peu ont survécu pour en témoigner... Baba Tishina ne peut s'arrêter pendant sa marche, pas même pour se préparer un repas ou chercher sa nourriture. Elle se nourrit donc de ce qu'elle trouve sur son chemin, tout ce qu'elle trouve sur son chemin.

     

    Baba Tishina

    Même si je doute qu'elle puisse dévorer un humain dans son intégralité, je vous déconseille fortement de croiser son chemin. Et si le tintement venait tout de même à vous surprendre, empressez-vous de lui faire une offrande de nourriture avant de perdre connaissance. Cela pourrait vous sauver un doigt ou une main.

     

     

    J'ai bien d'autres histoires à vous compter à son sujet, mais ce sera pour une autre fois. J'espère vous revoir ici bientôt...
    En un seul morceau.

     

    .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Brindille de Colosse Floral (ou graine de Groot)L'Esprit des chats »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :